Walckiers, l'iconoclaste
 

Mar 8 novembre - 20h00

Auditorium du Conservatoire 
6 rue Paul Doumer, Tourcoing

iconmonstr-currency-6-240.png

9€ / 7€ / 5€ / 3€

01310833 ┬® Samuel Dhote copie.jpg

Crédit photo : Samuel Dhote 

En partenariat avec l'Atelier Lyrique de Tourcoing

Logo_ALT_lastrolab_CMJN.jpg

Le coup de foudre d’Alexis Kossenko : Walckiers, un grand compositeur romantique, audacieux et pétri d’humour, originaire des Hauts-de-France.

 

« En explorant son catalogue, je fus surpris d’y trouver une audace inhabituelle, des phrases d’un lyrisme incroyable, des modulations surprenantes, des ruptures théâtrales, une véritable inspiration doublée d’humour, d’esprit, d’une spiritualité gaie qui paraît capable de grandes choses et qui pourtant semble vouloir ne pas se prendre trop au sérieux, rester modeste, et procurer avant tout plaisir et amusement aux musiciens. Et il faut ajouter à cela une grande minutie dans l’écriture, raffinée dans tous ses détails d’articulation et de nuances, avec des indications de caractère d’un incroyable raffinement » confie Alexis Kossenko qui a eu un véritable coup de foudre pour ce compositeur. Il a donc sélectionné deux chefs-d’œuvre pour flûte et instruments à cordes qui révèlent toute l’étendue​ de son génie fantasque, en même temps que les multiples influences qui forgèrent son métier et son inspiration. Et il propose en complément un Trio d’Anton Reicha (ami de Beethoven et professeur de Walckiers), des variations pleines d’invention et d’humour sur un thème de Mozart - Se vuol ballare signor Contino (tiré des Noces de Figaro). « Alors, prêts à venir découvrir avec nous cet irrésistible iconoclaste, et sa musique aussi belle qu’imprévisible ? ».

Programme : 

Eugène WALCKIERS (1793-1866) Quatuor opus 50 et Quintette opus 49

Antoine REICHA (1770-1836) 18 variations et Fantaisie opus 51 sur un thème de Mozart

Musiciens : 

Direction musicale et flûte Alexis Kossenko

Violon Daniel Sepec

Violon Gilone Gaubert

Alto Léa Hennino

Violoncelle Christophe Coin

Contrebasse Michael Chanu